REPORTAGE : Hong Kong, l'été de l'insurrection, manifestations contre le projet de loi sur la sécurité nationale

110 photographies - 01 octobre 2019

En juin 2019, entre 250 000 et un million de personnes sont descendues dans les rues de Hong Kong pour exiger le retrait d'un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine continentale.
C'est la plus grande manifestation depuis la rétrocession à la Chine en 1997.
Malgré l'annonce de la suspension du projet par la cheffe de l'executif Carrie Lam, la mobilisation n'a pas faibli, les manifestants réclament désormais sa démission et l'instauration du suffrage universel.
Ils dénoncent également le recul des libertés et les ingérences de la Chine.
Les manifestations se succèdent dans toute la ville. Une frange de manifestants, notamment étudiants, se radicalise, en réaction, la police utilise de plus en plus la force pour contenir une situation explosive.
Cette situation durera jusqu'à l'été 2020. Le Covid 19 et surtout la loi sécuritaire de Hong Kong proclamée par la Chine, condamnant tous les opposants à la Chine, mettront fin à ces manifestations.