Reportage : Le bracelet électronique en quarantaine à Hong Kong

Le bracelet électronique en quarantaine à Hong Kong
24 avril 2020
Le bracelet électronique en quarantaine à Hong Kong

© Charlène FLORES / Divergence

Bracelet électronique de surveillance pendant la quarantaine imposée aux entrants sur le territoire de Hong Kong. Ce bracelet, relié à une application sur le téléphone portable, doit être conservé pendant tout la durée de la quarantaine obligatoire, soit 14 jours. Pendant deux semaines, il fait partie du quotidien et de l'intimité de celui qui le porte. A l'issue de la quarantaine, le bracelet est coupé et jeté à la poubelle, et l'application liée est désinstallée du téléphone portable.

Lieu : Hong Kong, Hong Kong SAR, Chine

Mots clés : quarantaine, épidémie, technologie, intrusion, intimité, retirer le bracelet, couper le lien, tracking, traçage, asie, ciseaux, bracelet, coronavirus, sars cov 2, bracelet de surveillance, chine, couper, hong kong, couper le bracelet, arrêter la surveillance, surveillance, électronique, pandémie, covid19, covid, tracé

CFL0012005