Reportage : Mission Gombessa V : Planète Méditerranée

Zoom Mission Gombessa V : Planète Méditerranée
Fermer
Mission Gombessa V : Planète Méditerranée

19 juillet 2019

Mission Gombessa V : Planète Méditerranée

© Elisabeth RULL / Divergence

La lourde barge flottante de l'INPP (Institut National de la Plongée Professionnelle), tractée chaque jour sur les sites de plongée par le remorqueur " Le costaud", est, ce jour-là, ancrée au large de Cavalaire-sur-mer, au Cap Nègre. S'y trouvent la station bathyale, la salle des machine INPP (gaz et pressions, gestion de la station), une zone de vie et un régie audiovisuelle. Il est 7h30, les plongeurs se réveillent dans leur station, après une nuit "à 110m", alors que l'équipe de surface de la barge s'affaire déjà à préparer la plongée du jour. La mission Gombessa V, planète Méditerranée : Quatre plongeurs, vivant pendant 28 jours à la pression équivalente à une profondeur de 120m, vont explorer les profondeurs de la Méditerranée. Laurent Ballesta, biologiste et photographe sous-marin, sera accompagné d'Antonin Guilbert, Thibault Rauby et Yannick Gentil. Ils vont vivre à 4 dans une station bathyale de 8m2 pendant 28 jours, exécutant chaque jour une longue plongée profonde à environ 120m, et ce, sans avoir à faire de palier de décompression. C'est la plongée "à saturation". Grace à cette technique, au mélange gazeux de la station (Heliox : un mélange hélium oxygène) et aux scaphandres-recycleurs, ils pourront passer plusieurs heures dans les grandes profondeurs de la Méditerranée, réalisant prélèvements scientifiques, photographies et films sur ces fonds méconnus. Mais pour réussir cette exploit technologique, scientifique et humain, une équipe de surface d'environ 30 personnes qui travaillent avec eux sur la barge pour assurer le bon fonctionnement de l'expédition et des plongées. Quatre binômes sont associés aux 4 plongeurs. Ce sont ces 4 personnes de confiance qui préparent et entretiennent les scaphandres avant et après chaque plongée. L'équipe Gombessa V de surface surveille la navigation avec le remorqueur. Les hommes de l'INPP gèrent les mélanges gazeux et les pressions de la station bathyale, et la descente de la tourelle. Andromède océanologie coordonne les expérimentations scientifiques.

Mots clés : andromède océanologie, INPP, exploration, Laurent Ballesta, Expedition, Planète Méditerannée, mer, photographie sous marine, Gombessa V, Méditerranée, station bathyale, plongée profonde, plongée, environement, plongée à saturation

Lieu : France

ERU0009002 - Voir le sujet


Ajouter a l'album
Ajouter au panier
Télécharger
Imprimer